#Tendance : la transparence

Elodie 28/11/2016 Commentaire(s)

Même si les températures commencent à se faire bien frisquettes, l'hiver c'est aussi l'occasion de se couvrir sans tout cacher. Pour ça, on dit un grand merci à l'inventeur de la dentelle, du tulle et du plumetis qui permettent de ne pas se balader avec les bras à l'air mais aussi de ne pas avoir l'air entièrement couvert d'octobre à juin. 

Pour dévoiler un peu son épiderme sans risquer la pneumonie, on dit oui à la transparence sur quasiment toutes les pièces de son dressing (les chaussettes ça reste moyen) pour un côté sexy-sexy sans tenter le diable et le froid. 

En plus d'être particulièrement adaptées aux soirées et aux fêtes de fin d'année qui arrivent, les pièces transparentes sont aussi parfaites pour la jouer chic sans galère : ça reste plus simple d'enfiler un haut avec un empiècement en plumetis plutôt que d'investir dans la chemise en soie de votre vie qui vous fera casser votre PEL.

 

  • Pourquoi on craque pour les pièces transparentes, même quand ce n'est pas les fêtes et qu'on n'est pas en soirée ?

- Parce qu'en hiver, ça règle tout de suite le dilemme "se couvrir le moindre cm²/ne pas se couvrir au nom du style" : on est à moitié couvert et le vent qui passe sur les parties transparentes reste généralement très supportable, contrairement à la bise qu'on peut ressentir si on porte un dos nu en plein décembre ;

- Parce que c'est joli, et en ce qui concerne les vêtements, on peut quand même placer ce critère très haut dans la liste des raisons de craquer (le pratique c'est bien, le beau et le pratique c'est mieux) ;

- Parce qu'il n'existe pas de racisme de la transparence : on a de la dentelle, du plumetis, du pois, de la résille, du filet, du tulle, du crochet, de la mousseline, il y en a pour tous les goûts, tous les niveaux de transparence et toutes les occasions !

 

  • Pourquoi on peut hésiter à se parer d'un vêtement pas entièrement opaque ?

- Parce que ça ne remplacera jamais la sensation d'un t-shirt bien chaud quand il fait un froid de canard : ça limite mais ça ne supprime pas la sensation de froid qu'on peut avoir sur une peau pas couverte, la science n'a pas encore découvert la dentelle qui tient aussi chaud qu'une polaire ;

- Parce que mine de rien, c'est fragile, et à moins d'avoir un budget pressing illimité, ces petites choses peuvent vite être un peu relou à entretenir si on ne veut pas faire un minimum de tri dans le panier à linge.

 

Mais comme c'est très joli, encore et toujours, et que les fêtes approchent à grands pas, on se jette sur cette sélection qui laisse apparaître la peau délicatement...

 
DrezzUp.fr